LA FILIERE FRICHE : AMÉLIORER LE PROCESSUS DE REQUALIFICATION DES FRICHES
Pour permettre une mobilisation plus facile et moins couteuse des anciens site industriels, l'ensemble des acteurs intervenants sur la réhabilitation se mobilise au sein d'une "filière friche" à l'initiative de la Région Rhône-Alpes.
La Région Rhône-Alpes a décidé d’engager en janvier 2015 une action globale pour favoriser la réutilisation du potentiel foncier que représentent friches et les sites pollués, avec un objectif : permettre une mobilisation plus rapide et moins coûteuse de ces sites. A ce titre, elle entend fédérer l’ensemble des acteurs pour permettre une meilleure organisation et une plus grande visibilité de la totalité de la filière de retraitement des friches en s’appuyant sur quatre réseaux professionnels aux compétences complémentaires :
Les réseaux « techniques »
Le pôle de compétitivité AXELERA rassemble et coordonne les acteurs de l’industrie, de la recherche et de la formation en chimie et en environnement.
Le cluster INDURA réunit entreprises, industries, ingénierie, et acteurs académiques afin d’encourager l’innovation dans le domaine des infrastructures.
Le réseau « foncier/aménagement »
Le CERF Rhône-Alpes, pôle de compétences régional dédié au foncier, regroupe les acteurs clefs de la chaîne du foncier, de l’aménagement et de la construction.
Le réseau « académique »
Envirhonalp, groupement d’intérêt scientifique, anime la communauté académique dans le domaine de l’environnement et du développement durable.
 
Concrètement, l’action régionale se décline en deux interventions complémentaires soutenues grâce à des financements de l’Europe (fonds FEDER )et régionaux :
investir sur des sites pilotes et des technologies innovantes d’une part et un accompagnement pour amplifier la dynamique de la filière,
faire monter en compétences l’ensemble des intervenants.
 
Pour y parvenir, 4 axes d'actions ont été décidés :
Connaitre les acteurs de la filière
Identifier et connaître les sites
Gagner en performance dans la remise en valeur des friches
Former au foncier
 
Quelques dates
Janvier 2015 : lancement de la dynamique de filière par la Région Rhône-Alpes en présence de plus de 250 personnes
Mars 2015 : plus de 140 projets de requalification de friches identifiés dans le cadre d’un Appel à Manifestation d’Intérêt lancé par la Région
Août 2015 : soutien de l’Europe via des fonds FEDER au programme d’actions structuré par la Région et ses partenaires
Novembre 2015 : premier comité consultatif des acteurs de la filière pour en faire remonter les attentes
 
Quelques chiffres
1000 friches industrielles répertoriées
14% des friches nationales
5000 hectares de fonciers concernés
2500 hectares de terres agricoles urbanisés chaque année

Le Programme régional pour la requalification des friches

 

La ville gagne du terrain sur les terres agricoles. Pourtant, les friches ponctuent le paysage urbain et péri-urbain. Redonner un usage à ces espaces inexploités est un enjeu crucial, mais aussi une démarche complexe impliquant de nombreux acteurs. La Région Auvergne - Rhône-Alpes agit avec ses partenaires pour améliorer la performance des processus de requalification des friches.

 

1. Connaitre les acteurs de la filière
2. Identifier et  connaitre les sites
3. Gagner en performance dans la remise en valeur des friches
4. Former au foncier
1. CONNAITRE LES ACTEURS DE LA FILIERE
 
Objectif : Développer une synergie entre les acteurs concernés
La multitude des phases et des acteurs à mobiliser rendent, par essence, la transformation d’un site complexe. Ce manque de lisibilité est l’un des freins identifiés.
 
Moyens :
Annuaire interactif de tous les acteurs, du gestionnaire de friches à l’aménageur
Guide sur la reconversion des friches industrielles à destination des collectivités et des opérateurs
Rencontres inter-réseaux et visites de sites pour valoriser les pratiques exemplaires
 
Le guide et l’annuaire, en cours de production, seront disponibles, en ligne, à la fin de l’année 2016
 
2. IDENTIFIER ET CONNAITRE LES SITES
Objectif : Faciliter l’accès des acteurs de la filière à l’information sur les friches existantes
La connaissance fine des friches industrielles est un pré requis pour la mise en place d’une filière de traitement de ce type de sites. Des bases de données ainsi qu’un certain nombre d’initiatives pour compiler et exposer les expériences et les enseignements issus des projets de retraitement. Mais le savoir reste épars.
A partir de ces constats, il apparaît important d’aller plus loin tant dans la caractérisation des sites que dans la connaissance fine des opérations passées et en cours. Ce travail associera tous les acteurs de la filière : services de l’Etat, BRGM, Ademe, Agences d’urbanisme, établissement publics fonciers.
Moyens :
Développement d’un observatoire régional des friches, en fonction des résultats d’une étude d’opportunité qui sera menée en 2016
 
3. GAGNER EN PERFORMANCE DANS LA REMISE EN VALEUR DES FRICHES
 
Objectif : Favoriser l’innovation en matière technique, financière et organisationnelle pour une requalification plus rapide et moins coûteuse des friches
 
La filière friches regroupe des expertises de nature très différente qui, chacune, évolue rapidement et de manière relativement segmentée. Aussi, l’un des moyens de dynamiser et de structurer la filière est de favoriser le partage d’expériences et de savoir-faire de manière transversale.
 
Moyens :
Accompagnement d’opérations exemplaires de requalification de sites
Expérimentations in situ de technologies innovantes
Rencontres thématiques pour approfondir et échanger les expériences sur les problématiques juridiques, foncières, techniques…
Bulletins de veille juridique et technologique pour être à la pointe des questions d’actualité
 
4. FORMER AU FONCIER
Objectif : Développer les compétences des professionnels et futurs professionnels concernés
Comme pour toute filière jeune et en croissance rapide, il est essentiel d’accompagner son développement par un réel effort de formation que ce soit en direction des élus ou à destination des praticiens et des futurs professionnels. Ainsi, avec l’appui du groupement d’intérêt scientifique Envirhonalp et de ses partenaires universitaires, un audit de l’existant sera réalisé pour construire des parcours de formations adaptées aux besoins des acteurs locaux.
De plus, depuis la mi-2015, des formations de sensibilisation sont mises en place à destination des élus locaux et de leurs techniciens qui sont les principaux porteurs de projets. Cette offre de formation continue est appelée à s’étoffer dans le courant de l’année 2016 pour répondre au mieux aux attentes des partenaires.
 
Moyens :
Formations pour les élus et pour les professionnels du foncier publics et privés
Enrichissement des formations d’enseignement supérieur en lien avec les établissements concernés

2500 hectares de terres agricoles en moins chaque année
1000 sites pollués
18 % des friches industrielles recensées en France
Source : BASOL
Chiffres ancienne Région Rhône-Alpes